Start-up : pourquoi et comment trouver le bon CTO ?

Vous avez une belle idée de business et votre plan stratégique est bouclé (ou presque). C’est décidé, vous allez développer un projet digital. Petit bémol : la conception d’un tel projet et les réalisations techniques qui en découlent ne sont pas spécialement votre tasse de thé.

Pour concrétiser votre projet, il va rapidement falloir trouver le profil technique adapté à vos enjeux et vos ambitions de croissance. 

Les premiers recrutements en start-up peuvent être déterminants pour la suite de l’aventure. Intégrer un CTO ou développeur inadéquat peut rapidement compromettre les chances de faire croître la jeune pousse.

Pourquoi faut-il bien choisir son CTO ?

Lead developper expérimenté, chef d’équipe technique, associé de la start-up… Le CTO (Chief Technical Officer ou directeur technique) porte plusieurs casquettes. Il doit réunir l’expérience en développement, l’empathie envers ses collaborateurs développeurs, UX designers, intégrateurs… Le CTO est flexible, sait prendre du recul sur son travail et proposer des alternatives.

Loin d’être seulement doué en technique, le CTO est un véritable architecte capable de porter la vision de l’entreprise. Il doit comprendre la stratégie de l’entreprise pour laquelle il travaille afin d’adapter les solutions.

Grâce à ces qualités : le CTO apporte à la start-up du crédit en termes de fiabilité, stabilité et de développement futur.

Lors du processus de levées de fonds, il joue notamment un rôle clé auprès des investisseurs potentiels en étant à la fois la caution technique et le garant de la complémentarité des compétences.

3 raisons pour lesquelles les start-up peinent à trouver le bon CTO

Raison #1 : trouver un bon CTO disponible est une tâche complexe

Dans le contexte actuel, dénicher ce genre de profil revient à trouver le mouton à 5 pattes. Explication principale : 

Il y a, en France, plus d’offres de postes que de développeurs qualifiés. 

Engager un CTO compétent dans un projet naissant est une tâche ardue qui nécessite de bien comprendre les attentes du marché !

Raison #2 : les qualifications techniques de l’équipe dirigeante

Recruter un CTO adapté requiert de comprendre le détail des besoins techniques de son entreprise. 
Cela ne peut évidemment pas toujours être le cas (à chacun sa spécialité !). La difficulté réside donc dans la juste analyse des compétences du candidat. A-t-il une expérience professionnelle suffisante, le recul nécessaire et la capacité d’avoir une vision à long terme ? Autant de questions qui méritent une sérieuse considération.

Raison #3 : coût d’un CTO pour une start-up qui se lance

La raison numéro 3 est bien entendu financière. N’oublions pas que la plupart des start-up démarrent avec un budget limité. S’engager sur un contrat à durée indéterminée étant extrêmement compliqué sans garantie de chiffre d’affaires à moyen et long termes. L’aspect financier est très clairement l’élément décideur dans cette longue réflexion.

Comment les start-up peuvent-elles trouver leur CTO plus simplement ?

Finalement, trouver un CTO est une question de compétences et de feeling. Il est donc important de se focaliser sur la manière d’attirer les talents tech dans votre entreprise. Les candidats au poste de CTO prennent en compte plusieurs critères pour accepter – ou non – la collaboration :

  • l’expérience et les relations humaines
  • l’innovation et le potentiel de développement
  • le défi technique
  • le salaire

Notez bien qu’un bon CTO aura certainement reçu de nombreuses sollicitations. Il ne tiendra qu’à vous d’essayer d’attirer son attention de manière personnalisée. 

Pour y arriver, il faudra notamment savoir pitcher votre idée, sans la vendre de manière excessive, en expliquant clairement le potentiel de votre solution.

Si la technique n’est pas votre fort, il pourrait être nécessaire de vous faire accompagner. Dans ce cas, n’hésitez pas à nous contacter.

Suivez nous sur